logo hectare vertical
Rechercher un bien immobilier
(terrain, villa, appartement, local commercial)

HECTARE, aménageur solidaire

HECTARE relève aussi bien le défi de créer de superbes demeures privées haut de gamme que celui de construire des habitations compatibles avec des budgets très modestes.

HECTARE est réputée pour son talent à concevoir, bâtir et gérer des logements sociaux Prêt Locatif Social (PLS), aussi valorisants que des programmes strictement privés, grâce à leur intégration harmonieuse, leur taille raisonnée et leurs finitions soignées.

logement sociaux clapiers

HECTARE innove en créant la ‘‘Primovilla évolution’’. Une villa évolutive avec terrain attenant au prix d’un petit appartement (par exemple, 89 000€ à Carcassonne, 109 000€ à Restinclières), qui permet aux jeunes ménages d’accéder à la propriété aujourd’hui... sans devoir déménager demain, grâce à sa spécificité d’étage évolutif. En effet, en ajoutant une somme modeste, une maison, agencée en T2 au jour de l’achat, peut se transformer en T3, voire T4, grâce à ses combles aménageables de 40 m² !

HECTARE, en sa qualité de bailleur social, assure en interne la gestion et l’entretien d’un parc locatif de plus de 80 logements.

Le logement social comme vous n’osiez l’imaginer...
Outre son métier d'aménageur et promoteur, HECTARE réalise des logements de type Prêt Locatif Social (PLS), dédiés aux catégories sociales intermédiaires qui ont des ressources trop faibles pour accéder au parc locatif privé et trop importantes pour accéder aux logements proposés par les offices H.L.M.

Cette alternative répond en partie aux besoins des communes en logements sociaux et leur permet ainsi de remplir leurs obligations au regard de la loi SRU.

Ainsi, HECTARE propose 83 logements sociaux répartis sur différentes communes aux alentours de Montpellier.

Une intégration harmonieuse, une taille raisonnée et des finitions soignées leur confèrent l’esthétique d’un habitat traditionnel et permettent enfin aux municipalités les plus échaudées de positiver leur devoir social.





Google+